Fruit, légume ou herbe : à chaque jus frais ses vertus

En fonction des saisons, des richesses du jardin ou d’éventuels petits problèmes de santé, voici quelques conseils pour choisir les jus frais qui vous conviendront le mieux : fruits rouges antioxydants, raisin reminéralisant, carotte riche en vitamine A, chou anti cancer, persil gorgé de vitamine C pour l’immunité ou encore jus d’herbe d’orge détoxifiant, les possibilités offertes par les extracteurs de jus sont nombreuses et permettent de préparer des remèdes naturels… et savoureux !

Les jus de fruits frais


Vous pouvez trouver notamment dans la famille des jus de fruits frais : pomme, raisin, pastèque ou encore fruits rouges

Le jus de pomme fraîchement pressé, non filtré, n’a rien à voir avec les jus de pomme du commerce : non seulement sa saveur douce et légèrement acidulée est un bonheur pour les papilles, mais en plus, il contient 2 à 4 fois plus d’antioxydants (anti-cancer) que ses cousins industriels. Riche en potassium, il est diurétique et peu acide, ce qui le rend intéressant pour les estomacs fragiles (brûlures d’estomac, aigreurs, reflux gastro-oesophagien…).

Le jus de raisin frais, lui aussi, est idéal à préparer à l’automne. Alcalinisant, riche en minéraux et oligo-éléments, il renferme des flavonoïdes (antioxydants), surtout pour le jus de raisin noir. Il est parfait pour les sportifs car il favorise la récupération musculaire après un effort, et sa richesse en vitamines du groupe B facilite l’assimilation de ses sucres naturels, pour fournir rapidement aux muscles le glycogène nécessaire.

En été, le jus de pastèque frais est très rafraîchissant. Léger car peu sucré, désaltérant, il réhydrate efficacement l’organisme. Enfin, il contient du lycopène, un caroténoïde protecteur, notamment vis-à-vis du cancer de la prostate.

Les jus de fruits rouges frais, difficiles à trouver en magasin, du moins en version pur jus, sont un excellent moyen de déguster, seuls ou en mélanges, fraises, cerises, framboises, mûres, groseilles, cassis, myrtilles… Leur couleur rouge est notamment due à la présence d’anthocyanes, pigments naturels antioxydants, qui ont comme propriété de renforcer la résistance des vaisseaux et des capillaires sanguins. Les jus de fruits rouges sont ainsi utiles en cas de couperose, d’hémorroïdes, de jambes lourdes, de problèmes veineux, en prévention des varices, contre la cataracte (en favorisant l’irrigation de l’œil)… Colorés, savoureux et originaux, préparez ces jus dès les premières fraises, et jusqu’aux dernières mûres de l’automne !

Les jus de légumes frais


Avez-vous déjà gouté ces jus de légumes: carotte, chou, poivron, oignon, céleri, betterave ?

Parmi les nombreux jus de légumes frais qu’il est possible de préparer avec un extracteur, le jus de carotte est l’un des plus économiques et des plus appréciés. Très riche en caroténoïdes (béta-carotène, lutéine, zéaxanthine), il est puissamment anti-oxydant et protège ainsi de bon nombre de cancers, et prévient les maladies cardiovasculaires. Il est également une excellente source de vitamine A : un verre de jus de carotte frais suffit à couvrir nos besoins quotidiens. A prendre dès les premiers beaux jours, pour préparer sa peau au soleil et prolonger le bronzage !

Petite astuce : ne jetez pas le tourteau (c’est-à-dire la pulpe) après extraction du jus, mais utilisez-la pour réaliser des gâteaux de carotte, des terrines colorées, ou des galettes de céréales.

Le jus de chou frais, lui aussi, est très intéressant d’un point de vue nutritionnel. Le chou cru est en effet très riche en phénols, indoles et flavonoïdes à l’action anti-cancéreuse, en vitamines (notamment C, mais aussi A, E,  P, PP, K, B1, B2, B3, B5, B6, B9) , en minéraux (calcium, potassium, fer, magnésium) et en oligo-éléments (iode, cuivre, manganèse, soufre).
La cuisson détruit une partie de ces vitamines et entraîne une perte de minéraux dans l’eau de cuisson (à moins d’utiliser un vitaliseur) : il est donc préférable de consommer le chou cru, ce qui n’est pas toujours facile, surtout pour les intestins sensibles. Sous forme de jus, il conserve tous ses atouts et il est très digeste.
C’est un bon reminéralisant, un anti-anémique (en stimulant la synthèse des hématies) et un remède naturel et reconnu contre les ulcères gastroduodénal et pour apaiser les tubes digestifs irrités.

D’autres légumes, pris sous forme de jus, sont également intéressants : le jus de poivron aide à digérer après un repas copieux, le jus d’épinard est un laxatif doux, le jus de betterave stimule l’immunité, le jus d’oignon (à mélanger à un autre légume) est un antiseptique à prendre en cas d’infection, le jus de patate douce est sucré et riche en antioxydants, le jus de céleri est digestif et contribue à soigner les maux de gorge, le jus de radis noir draine le système hépato-biliaire…

Essayez des cocktails maison en mélangeant plusieurs jus frais de légumes, et testez aussi les variantes fruits + légumes : de quoi innover à l’apéritif !

Les jus d’herbes frais

Il n’y a pas que les fruits et les légumes que l’on peut consommer sous forme de jus : grâce aux extracteurs de jus (de type GreenStar ou SoloStar), il est également possible de profiter des bienfaits de nombreuses herbes, que l’on a rarement l’occasion de mettre au menu.

Le jus de persil, par exemple, est non seulement précieux en cuisine, mais il contient aussi des quantités record de vitamine C utile en période de grippe, gastro-entérites et autres maladies contagieuses, pour stimuler les défenses immunitaires et renforcer la résistance aux infections.

Les jus d’herbes de céréales et de graines oléagineuses (jus d’herbe de blé, d’herbe d’orge, de pousses de tournesol, de germes de sésame…) sont des aliments alcalins qui aident à réguler l’équilibre acido-basique, et donc à lutter contre l’hyperacidité. Très riches en nutriments (la jeune pousse concentre dans sa sève vitamines et sels minéraux), ils sont des alliés précieux en cas de fatigue, de baisse des défenses immunitaires ou en cure détoxifiante.

Enfin, les jus frais d’ortie, de feuilles d’artichaut et de pissenlit ont des propriétés drainantes exceptionnelles. Ils purifient les systèmes hépato-biliaire (foie, vésicule biliaire) et urinaire, et aident à lutter contre calculs rénaux et douleurs arthritiques ou rhumatismales.

6 réflexions sur “ Fruit, légume ou herbe : à chaque jus frais ses vertus ”

  • 13 juin 2009 à 4 h 06 min
    Permalink

    j’ai remarqué avec l’age, l’importance de la santé et comment il faut faire attention à ce que l’on mange.
    je me suis mis à boire du jus de légumes, difficile le premier jour mais avec conviction on s’oblige.
    par contre je met tous ( celeri.giromon,betrave, radis carotte, brancoli,gingembre, poireau,ail etc…)
    une cure pendant quelque mois me feras du bien.
    et surtout je me renseigne sur les vertus des légumes pour une meilleur gestion de mes besions.
    cordialement.
    frantz

  • 13 novembre 2009 à 17 h 54 min
    Permalink

    Et si le goût de certains jus de légumes vous est au début un peu difficile, n’oubliez pas les épices : curry, sel de céleri, gingembre en poudre, voir tabasco vous aideront à les apprécier !

  • 2 décembre 2009 à 15 h 04 min
    Permalink

    Il parait également que le jus de céleri permet de lutter contre le stress. L’avantage du jus est que ses effets sont quasiment immédiats sur l’organisme. Un céleri cru a les même propriétés, mes ses effets sont plus tardif (une heure environ).

  • 14 octobre 2010 à 16 h 26 min
    Permalink

    Il est passé où le jus d’orange ?????

  • 18 octobre 2010 à 10 h 09 min
    Permalink

    Le jus d’orange est un jus de fruit très sain effectivement. Nous l’avons omis dans cet article afin de faire connaître d’autres jus de fruits moins connus du grand public.

  • 26 février 2014 à 21 h 18 min
    Permalink

    Jus d’orange très sain, ok mais c’est le pire fruit qui existe en non bio. Prenez des oranges bio ou rien du tout, croyez moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.